Mondial: liesse en France apr?s la victoire des Bleus

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Sur les Champs-?lys?es ? Paris, ? Bordeaux, ? Lyon ou encore ? Marseille, la qualification des Bleus pour la finale du Mondial-2022 a ?t? c?l?br?e mercredi par des milliers de supporters dans une ambiance largement bon enfant avec quelques d?bordements, ont constat? des journalistes de l’AFP.

“On est en finale, on est en finale!”, des centaines de supporters se sont r?unis spontan?ment malgr? le froid sur les Champs-?lys?es en plein de coeur de Paris, d?s avant la fin du match, pendant que les voitures qui descendaient la c?l?bre avenue parisienne faisaient retentir leur klaxon.

“C’est la f?te, on a gagn?, on est en finale. Pour moi, on gagne sans aucun doute (la finale de dimanche, NDLR), c’est ? nous cette ?toile, je voulais vivre ?a sur les +Champs+, c’est une fois dans sa vie”, a d?clar? ? l’AFP Anna Issa, 18 ans, venue de la R?union ? Paris “faute d’aller au Qatar”.

“Je suis tr?s content de retrouver la finale, c’est la deuxi?me fois en quatre ans (apr?s 2018)”, a rench?ri Sylvain Badin, 24 ans. “Et quel plaisir de retrouver l’Argentine (en finale). Je suis venu partager un moment de joie”, a-t-il ajout? avant de plier et de ranger son drapeau fran?ais pour tenter de retrouver un ami.

Plus t?t durant le match, quelques dizaines de supporters marocains s’?taient rassembl?s, drapeau rouge ?toil? de leur pays sur le dos, pour suivre la rencontre sur leur t?l?phone portable.

“?a ne reste que du foot”

“On a perdu, mais ?a ne reste que du foot, on a fait l’histoire en allant en demi-finale (…) On est fier de notre pays et content pour la France”, a insist? de son c?t? Kamal Seddiki, un ?tudiant marocain de 22 ans.

Quand la France a doubl? la mise par Randal Kolo Muani (79e), le but a ?t? salu? par un car de CRS qui a d?clench? sa sir?ne alors qu’il y avait une forte pr?sence lourde de policiers et de gendarmes, certains ?quip?s de casques et boucliers.

Quelque 10.000 policiers et gendarmes ont ?t? mobilis?s en France pour encadrer les supporters des deux ?quipes. Les forces de l’ordre avaient proc?d? ? 170 arrestations, dont cent ? Paris, au moment des incidents survenus apr?s la qualification samedi dernier du Maroc et de la France en demi-finales.

Peu avant 23h00, une charge de CRS a dispers? des centaines de supporters, dont certains tiraient des feux d’artifice, r?unis autour de l’Arc de Triomphe.

? Bordeaux, la place de la Victoire s’est noircie de monde d?s le coup de sifflet final, avec son cort?ge de feux d’artifice, et des fumig?nes sur cette place entour?e de bars qui d?bordaient de monde.

“content pour la France”

Selon la pr?fecture, 2.500 personnes se trouvaient sur la place vers 22h30, sans d?bordement apparent.

“France-Maroc, c’est une belle rencontre. On est content d’aller en finale contre l’Argentine. L’ambiance ?tait super, ? la +Victoire+, il y a toujours de l’ambiance”, s’est r?joui Sybil Barbier, un ?tudiant en journalisme de vingt ans.

“On est content pour la France, a assur? Hossam Boutalah, un ?tudiant de vingt ans, drapeau marocain sur le dos. On est des fr?res apr?s tout, on est ensemble. C’est notre deuxi?me pays. Le Maroc a bien jou? et aurait m?rit? de mettre un but.”

? Marseille, 3.000 personnes ?taient pr?sentes pour c?l?brer sur le Vieux-Port et aucun incident notable. Il y avait aussi plusieurs milliers de supporters dans le centre de Nice, tandis qu’? Montpellier, sur la place de la com?die, les esprits se sont ?chauff?s peu avant la fin du match, mais l’intervention des forces de l’ordre a permis un retour rapide au calme et l’ambiance est redevenue festive, selon la pr?fecture.

? Lyon, la f?te a ?t? ?maill?e de d?bordements alors que plusieurs centaines de jeunes ?taient rassembl?s sur la c?l?bre place Bellecour, certains faisant exploser des p?tards et des feux d’artifice, obligeant les forces de l’ordre ? proc?der ? plusieurs tirs de gaz lacrymog?ne.

Sabine COLPART et Daphne ROUSSEAU, avec les bureaux r?gionaux de l’AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com