Mondial: La France et Mbapp? retrouveront l’Argentine et Messi en finale

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les Bleus de Didier Deschamps peuvent entrer un peu plus dans l’histoire: seules deux nations ont r?ussi ? conserver leur couronne, le Br?sil de Pel? (1958 et 1962) et l’Italie ? l’?poque fasciste (1934 et 1938), ? une ?poque o? seules seize ?quipes prenaient part au tournoi.

Mais malgr? la d?faite, les Marocains eux aussi sont entr?s dans l’histoire: aucune nation africaine n’?tait jamais entr?e en demi-finale, le Cameroun, le S?n?gal et le Ghana ayant ?chou? in extremis en quarts.

Un parcours dont peuvent ?tre fiers les Marocains mais sur lequel ils peuvent b?tir l’avenir.

Encourag?s par le public, o? leurs supporteurs ?taient nettement majoritaires, ils auraient pu esp?rer mieux.

Tr?s vite men?s au score sur un but de Th?o Hernandez (5e), les hommes de Walid Regragui ont ensuite souvent domin?, notamment en seconde p?riode, face ? une ?quipe de France qui a sembl? us?e physiquement.

Priv?s du milieu Adrien Rabiot et du d?fenseur Dayot Upamecano, malades, les Bleus, sous les yeux de leur pr?sident Emmanuel Macron, se sont mis ? l’abri sur un but de Randal Kolo Muani qui a pouss? dans le but le ballon apr?s un num?ro et une frappe d?vi?e de Kylian Mbapp? (79e).

Rencontre tr?s attendue

La rencontre ?tait tr?s attendue, au Maroc mais aussi dans l’importante communaut? d’origine marocaine install?e en France, o? beaucoup avaient expliqu? avant le match ?tre partag?s.

Des milliers de policiers et gendarmes ont ?t? mobilis?s en France dans la perspective de voir les supporters des deux ?quipes d?ferler dans les rues, notamment sur les Champs-Elys?es ? Paris, th??tre de quelques incidents samedi dernier apr?s les qualifications fran?aise et marocaine.

Sur les 64 matches de ce Mondial tr?s controvers?, ouvert sur fond de critiques occidentales sur le respect des droits humains dans le petit ?mirat gazier, il n’en reste donc que deux ? jouer.

Il y aura d’abord la petite finale, qui se jouera samedi entre le Maroc et la Croatie et pourrait avoir plus de sel que d’ordinaire. Les Croates ont dit en effet leur intention de jouer le coup ? fond, et auront ? coeur d’offrir une sortie digne de son rang ? leur g?nial meneur de jeu Luka Modric, 37 ans, dont c’est ? coup s?r la derni?re Coupe du monde.

Mais aussi pour le Maroc: une troisi?me place rehausserait le parcours des Lions de l’Atlas, qui ne comptent ? leur palmar?s qu’une Coupe d’Afrique des nations (1976).

Sommet Messi-Mbapp?

Mais le grand match, ce sera pour dimanche avec le face ? face entre deux ?quipes qui apparaissaient comme des favorites naturelles, et entre deux stars du jeu, co?quipiers au Paris SG.

D’un c?t?, Lionel Messi, septuple Ballon d’Or, dont une grande partie de la plan?te r?ve qu’il inscrive ? son palmar?s le plus beau des titres.

De l’autre, Kylian Mbapp?, qui confirme son statut de ph?nom?ne, avec ses cinq buts dans le tournoi (neuf en tout avec les quatre inscrits en 2018), et peut devenir le premier joueur double champion du monde avant ses 24 ans, depuis… le roi Pel?.

Argentine-France, c’est aussi le souvenir de ce qui fut sans doute, avec Br?sil-Belgique, le plus grand match du Mondial-2018, en huiti?me de finale, sold? par une victoire 4-3 des Bleus.

Pas s?r que cette ?dition qatarie de la comp?tition reine du football ait pour le moment accouch? d’un match de ce calibre. Ce sera donc peut-?tre pour la finale…

D’autant que Messi a de nouveau fait ?talage de son g?nie en demi-finale contre la Croatie.

Cette Coupe du monde sera quoi qu’il arrive historique. Ce fut la premi?re organis?e dans le monde arabe, la premi?re jou?e ? l’entr?e de l’hiver, en pleine saison sportive, pour ?viter les chaleurs insupportables de ce pays d?sertique.

Ce fut aussi l’un des ?v?nements sportifs les plus d?cri?s de l’histoire, avec des accusations de corruption pour obtenir l’organisation ? la surprise g?n?rale en 2010, des accusations que Doha d?nonce avec v?h?mence.

Les autorit?s qataries ont ?t? aussi critiqu?es pour le traitement r?serv? aux travailleurs migrants, notamment sur les chantiers du Mondial, sur les droits des personnes LGBTQ+, et l’impact environnemental de la comp?tition.

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com