Mondial : “Ça nous échappe, c’est encore plus difficile à digérer” déclare Didier Deschamps

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Le sélectionneur français Didier Deschamps a évoqué dimanche à Doha une défaite en finale du Mondial face à l’Argentine “encore plus difficile à digérer” alors que les Bleus, menés à la mi-temps, étaient revenus “de nulle part”.

“On a mis beaucoup de coeur et d’énergie pour revenir dans ce match”, a expliqué le sélectionneur sur TF1. “Et quand on revient de nulle part, qu’on se rapproche et qu’on touche quelque chose et que ça nous échappe, c’est encore plus difficile à digérer, mais il faut l’accepter”, a-t-il dit.

“A 2-0, si on en prend un troisième, il n’y à rien a dire”, a-t-il ajouté, estimant que les Bleus n’avaient “pas fait ce qu’il fallait pendant pratiquement une heure”.

“Après, avec beaucoup de qualité, de courage et d’énergie, on les a poussés dans leurs derniers retranchements”, a-t-il dit. “Quand il n’y a pas le Graal au bout, et on n’en était pas loin, ça fait mal”, a constaté le sélectionneur.

“On n’avait pas toutes nos forces et nos énergies, pour différentes raisons”, a souligné Didier Deschamps, sans vouloir donner de détails.

Interrogé également par beIN Sports, l’ancien capitaine des Bleus champion du monde en 1998 et 2018, a expliqué que “malgré tout, avec cette force et cette énergie qui était en face de nous, on a renversé la montagne mais arrivés au sommet, on n’y est pas resté, on doit redescendre”.

Les Bleus, selon lui, sont tombés “face à un adversaire qui, au-delà de la qualité, a tout ce qu’il faut pour en rajouter, influencer, de la provocation, a de l’expérience”.

“Je n’enlève pas leur mérite, je félicite cette équipe d’Argentine pour ce titre”, a-t-il ajouté.

“Les Bleus nous ont fait rêver”

A la sortie des vestiaires, Emmanuel Macron a expliqué avoir partagé sa tristesse avec les joueurs, “surtout comme ça parce qu’on est passé si près du but”.
• Photo AFP

“Les Bleus nous ont fait rêver”, a tweeté le président français Emmanuel Macron qui a assisté des tribunes au Qatar à la défaite de la France face à l’Argentine, en finale du Mondial de foot.

A la sortie des vestiaires, Emmanuel Macron a expliqué avoir partagé sa tristesse avec les joueurs, “surtout comme ça parce qu’on est passé si près du but”. “Et en même temps, ce que j’ai dit aux joueurs c’est qu’ils nous avaient rendus immensément fiers et qu’ils nous avaient fait vibrer”. Il les a invités à “digérer” cette défaite.

Devant les journalistes, il a notamment insisté sur la performance “extraordinaire” de Kylian Mbappé. “Regardez : on en a un ce soir qui en a marqué trois, qui est un immense joueur, il lui est arrivé de rater des penalties, il a digéré”. “C’est ça qui fait les très grands joueurs”, a ajouté le chef de l’Etat, évoquant “une des plus grandes finales de Coupe du monde”.

“Il n’a que 24 ans et je le dis franchement, je ne suis pas le mieux placé pour essayer de raisonner ce soir les gens parce que j’étais au moins aussi triste que lui”, a ajouté M. Macron.

“Ce que ce match nous dit aussi, c’est qu’il n’y a jamais de scénario écrit d’avance, que c’est toujours possible”, a encore insisté M. Macron, observant que les Bleus avaient “retrouvé la faim” après la première heure de jeu.

Il a assuré qu’il recevrait l’équipe à l’Elysée mais sans préciser de date. 

NewsAmericasNow.com