Finale r?v?e, Messi-Mbapp?, Maroc et portiers… Les tops du Qatar

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Argentine-France, affiche de r?ve

Argentine-France, c’?tait peut-?tre le plus beau match du Mondial-2018 (4-3 pour les Bleus en huiti?mes) et c’est l’affiche de r?ve de la finale 2022 au Qatar, dimanche au stade Lusail (16h00).

Quatre ans plus tard, les deux ?quipes ont beaucoup chang? mais c’est une confrontation de prestige entre les champions du monde en titre et les tenants de la Copa Am?rica 2021.

“?a va ?tre un beau match ? jouer, un beau match ? voir, et je pense que ?a va ?tre une belle finale”, a r?sum? l’attaquant fran?ais Antoine Griezmann.

Qui d?crochera sa troisi?me ?toile ? L’Argentine de Messi, qui r?ve de hisser son N.10 et capitaine sur le toit du monde, ? la m?me altitude que l’ic?ne Diego Maradona (titr? en 1986) ? Ou bien la France de Mbapp?, qui pourrait devenir la premi?re nation ? conserver sa couronne depuis le Br?sil du “Roi” Pel? en 1962 ?

Messi-Mbapp?, buteurs en or

La bataille pour le troph?e de meilleur buteur du Mondial se joue aussi dimanche: Messi et Mbapp?, les deux superstars du Paris SG, sont en t?te (5 buts chacun).

Remporter ce classement et gagner la Coupe du monde, voil? deux arguments majeurs en vue de l’attribution du Ballon d’Or 2022-2023, que l’Argentin (35 ans) peut esp?rer remporter pour la huiti?me fois alors que son cadet fran?ais (23 ans) court derri?re un premier troph?e de meilleur joueur du monde.

Mais si les deux stars parisiennes sont musel?es en finale, leurs lieutenants pourraient en profiter: Olivier Giroud et Julian Alvarez (4 buts chacun) sont en embuscade.

L’?pop?e du Maroc, premi?re pour l’Afrique

Port? par une ferveur populaire impressionnante, le Maroc a bris? un plafond de verre en atteignant le dernier carr? d’une Coupe du monde, pour la premi?re fois pour une ?quipe africaine.

“On a eu cette ?nergie des Africains, du monde arabe, qui nous font passer ces ondes positives qui font qu’? un moment, tout le monde a envie que cette ?quipe gagne”, a savour? le s?lectionneur marocain Walid Regragui.

Les Lions de l’Atlas ont impressionn? tout au long du tournoi: premiers du groupe F avec aucune d?faite, puis victoires successives contre l’Espagne (0-0 a.p., 3 t.a.b. ? 0) en huiti?mes et le Portugal (1-0) en quarts, contre deux favoris.

La d?faite en demi-finale contre la France (2-0) n’enl?ve rien au m?rite des Marocains, solides d?fensivement et g?n?reux devant, qui disputeront samedi la troisi?me place contre la Croatie (16h00).

Surprenants Saoudiens, Japonais, Sud-Cor?ens

Atypique dans son calendrier avec son rythme effr?n? et sa programmation en fin d’ann?e civile, le Mondial-2022 a brouill? les rep?res des grandes nations et favoris? les surprises, outre le Maroc.

L’Arabie saoudite du s?lectionneur Herv? Renard a ainsi fait d?jouer l’Argentine (2-1) en ouverture, m?me si les “Faucons verts” n’ont ensuite pas r?ussi ? franchir le premier tour.

Le Japon, lui, a battu tour ? tour l’Allemagne (2-1) et l’Espagne (2-1) pour finir en t?te du tr?s relev? groupe E, avant de chuter en huiti?mes devant la Croatie (1-1 a.p., 3 t.a.b. ? 1).

Enfin, mention pour la Cor?e du Sud qui a dompt? 2-1 le Portugal de Cristiano Ronaldo, ainsi que pour la Tunisie tombeuse de la France (1-0), m?me si les Bleus ?taient d?j? qualifi?s et ont jou? avec l’?quipe des rempla?ants.

Les gardiens en ?tat de gr?ce

Et si les meilleurs joueurs du Mondial-2022 ?taient dans la cage ? Les gardiens se sont signal?s au Qatar, en particulier ? partir de la phase ? ?limination directe.

Une statistique r?sume leur importance: un quart des p?nalties (hors tirs au but et hors frappes hors cadre) ont ?t? arr?t?s dans ce Mondial, soit 5 sur 20 tentatives, contre 4 sur 29 quatre ans plus t?t en Russie.

Et Yassine Bounou (Maroc), Dominik Livakovic (Croatie), Emiliano “Dibu” Martinez (Argentine), Andries Noppert (Pays-Bas) ou encore l’exp?riment? capitaine fran?ais Hugo Lloris ont tous ?t? d?cisifs dans le jeu.

“C’est une Coupe du monde extraordinaire pour les gardiens”, a analys? l’ancien portier international colombien Faryd Mondragon, membre du groupe d’?tude technique (TSG) de la Fifa. “Les quatre gardiens qui ont conduit leurs ?quipes en demi-finales ont tous ?t? d?cisifs, d?terminants, par leurs arr?ts mais aussi leur apport ? la construction.”

Jean DECOTTE/AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com