Corruption présumée au Parlement européen: accusations “très préoccupantes” (Borrell)

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a jugé lundi “très préoccupantes” les informations sur une affaire de corruption présumée au sein du Parlement européen dont la vice-présidente…

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a jugé lundi “très préoccupantes” les informations sur une affaire de corruption présumée au sein du Parlement européen dont la vice-présidente grecque, Eva Kaili, a été écrouée.

“Ces informations sont très très préoccupantes”, a-t-il déclaré à son arrivée pour une réunion des ministres des Affaire étrangères de l’Union européenne. “Une enquête est en cours et nous la suivons”, a-t-il précisé.

“Il s’agit vraiment d’un incident incroyable qui doit maintenant être élucidé sans équivoque et avec toute la rigueur de la loi, car il en va aussi et surtout de la crédibilité de l’Europe”, a de son côté estimé la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock.

“C’est un scandale sur lequel nous devons faire éclater la vérité afin que nous puissions nous assurer que cela ne se reproduise pas”, a pour sa part insisté le chef de la diplomatie irlandaise Simon Coveney. “Une enquête complète et transparente doit être menée afin d’obtenir une explication sur ce qui s’est passé”.

et trois autres personnes, dont un ancien élu européen italien, ont été interpellées et écrouées dans le cadre d’une enquête menée par un juge belge sur des soupçons de versements par le Qatar pour influencer des décisions au sein du Parlement européen.

Des “sacs de billets” ont été trouvés dans l’appartement de Mme Kaili, a-t-on appris de source judiciaire.

L’affaire doit être discutée lundi lors d’une réunion des présidents des groupes politiques du Parlement européen à l’ouverture de la session plénière organisée à Strasbourg (France).

csg/jca/lch

L’entrée du Parlement européen le 9 décembre 2022 à Bruxelles
• Kenzo TRIBOUILLARD

NewsAmericasNow.com