Affaire Marion Génin : décryptage d’une mort violente

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Benoït de la Salle
[email protected]

Le corps de Marion Génin avait été découvert à Sainte-Luce trois semaines après sa disparition. • DR

Hier, les experts ont continué à déposer devant la Cour d’assises dans le procès de l’affaire Marion Génin. Constatations médico-légales et traces d’ADN ont rythmé cette journée. 

La quatrième journée du procès des quatre hommes
accusés d’avoir causé la mort de Marion Génin a commencé avec
l’audition du médecin légiste, qui est intervenu lors de la
découverte du corps de l’opticienne. Sur le banc des accusés, Roger
Avril est toujours seul. Face à lui, la famille de la victime n’est
pas présente. Elle ne souhaite pas entendre ni voir les clichés du
corps de Marion Génin. Comme indiqué précédemment, le corps a été
retrouvé dans un état de décomposition avancée qui correspond aux
trois semaines de recherches effectuées par les forces de l’ordre.
Les bras sont attachés dans le dos. Le crâne de la victime, qui est
visible, est fendu en deux et plusieurs parties sont manquantes. Ce
qui peut correspondre à un choc violent avec un objet
contondant.

De possibles violences sexuelles 

L’expert conti

NewsAmericasNow.com